CIL LES COLLINES DU PARADIS 

ASSEMBLEE GENERALE  2016

Vendredi 15 janvier 2016. Ecole Paul Long.

 

 

REUNION AVEC LES REPRESENTANTS DE LA MUNICIPALITE.

 

En préambule à l’Assemblée Générale statutaire de notre association le bureau du CIL avait transmis à Mr le Maire une lettre reprenant nos remarques et nos demandes. Nous l’avions invité à venir y répondre ainsi qu’aux questions de l’assemblée, mais il n’a pas pu se libérer.

En l’absence de Mr le Maire, étaient présents les adjoints :

 

Mr Di Russo (espaces verts)

Mr Ozenda (travaux)

Mr Gely (sécurité)

Mme Mai (relations avec les CIL)

Présents également :

Mr Werber (chef de la police municipale)

Mr Aurez (chef des travaux)

                                         ___________________

 

QUESTIONS EVOQUEES.

 

Espaces verts.

Premier à s’exprimer Mr Di Russo s’est félicité du bon climat de coopération avec le CIL. Ses services ont fourni des plants et de la terre et les travaux de débroussaillage et de plantation autour du terrain de boules ont été réalisés par les habitants du quartier, ce dont il nous a félicités.

Il a également pris en compte notre demande de tracer un sentier à flanc de colline pour rejoindre la DFCI avec une pente modérée.

Par ailleurs le CIL va créer une commission « débroussaillement » pour appliquer la réglementation en vigueur et planifier les actions en concertation avec les services municipaux.

 

Enfouissement des lignes.

Rien n’a été fait depuis 10 ans dans notre quartier et la réponse est toujours la même : le budget annuel de la ville pour ce poste reste de 60.000 €, ce qui est ridiculement bas. A titre d’exemple le portique de sécurité de la mairie a coûté à lui seul 30.000 €.

Alors évidemment on nous dit qu’il y a d’autres priorités.

 

Réfection des chaussées.

Là encore peu de réalisations depuis 10 ans : 2 portions de 300 mètres en 2011 et 2013.

Quand on évoque d’autres quartiers plus favorisés, comme par exemple le quartier Godillot qui bénéficie de travaux de réfection en permanence depuis des années, Mr Ozenda nous rétorque que c’est un souhait du Maire qui veut « embellir » en priorité les entrées de la ville.

Il apparaît donc nécessaire d’établir une programmation officielle des travaux pour les années à venir, que la ville s’engagerait  à respecter.

 

Circulation et Stationnement.

Concernant le bas de la rue Manet, qui pose problème sur ce point, nous avons fait des propositions concrètes sur plan, avec réaménagement de quelques places autorisées, mise en place de bornes et suppression de la ligne centrale.

Nous avons renouvelé ces propositions lors de la visite du quartier par les autorités le 9 octobre dernier en demandant des réponses, que nous n’avons pas eues.

Aujourd’hui les élus nous disent que pour ce genre de problème il faudrait que le CIL fasse une enquête avec un questionnaire auprès des habitants et qu’on leur transmette le résultat.

Des voix s’élèvent alors dans l’assistance pour dire que l’organisation de ce genre d’enquête incombe  tout à fait aux élus et qu’il est inacceptable qu’ils se défaussent de cette tâche sur une association animée par des bénévoles, ou qu’ils utilisent ce genre de faux-fuyant pour ne pas donner de réponses à nos demandes.

Heureusement Mr Aurez nous annonce que l’aménagement de parkings près du terrain de boules est programmé pour 2016. Le CIL en prend acte et demande que soient également réalisées ses demandes de réfection de la bordure du terrain de boules et de l’implantation de bancs supplémentaires.

 

Signalisation.

Nous avons obtenu satisfaction avec l’implantation d’un panneau d’indication pour la villa Noailles et le Château au carrefour Paul Long/Manet.

En revanche notre demande d’un panneau installé à cet endroit et indiquant le plan du quartier a été refusée, Mr Ozenda affirmant que ce genre de panneau n’était pas autorisé et qu’il n’en n’existait aucun à Hyères.

 

 

Transformateur EDF.

La lettre du CIL demandant l’autorisation à ERDF pour étudier une solution de  réhabilitation de l’aspect extérieur du transformateur, reste toujours sans réponse.

Les services municipaux déplorent eux aussi le mauvais état des nombreux transformateurs de la ville datant de cette époque mais n’ont aucune possibilité d’y remédier.

Le CIL demande seulement  que Mr le Maire appuie notre requête auprès d’ERDF.

 

Projet immobilier La Régalière.

Mr Sabatier, riverain de la rue Matisse s’inquiète de l’impact des travaux prévus par le promoteur sur l’état de la chaussée de cette voie privée. De même le problème de l’évacuation des eaux pluviales venant de la rue Renoir, voie publique, reste crucial dans ce secteur.

Mr Ozenda propose alors d’organiser une réunion de concertation avec les parties  concernées par ce projet.

                                             ______________________

 

 

CIL LES COLLINES DU PARADIS

 

ASSEMBLEE GENERALE

Vendredi 15 janvier 2016 – Ecole Paul Long

_________________

 

 

Rapport moral.

Le quorum étant atteint le président ouvre la séance, en présence de Mme Colette RICHARD, présidente du Groupement des CIL de la ville d’ Hyères.

Il débute son rapport moral en  présentant ses vœux  à tous les présents et en souhaitant la bienvenue aux nouveaux habitants du quartier.

Il déplore encore une fois que les différents projets que nous soumettons aux élus depuis quelques années n’aboutissent pas, tout en reconnaissant que les rencontres se passent  dans un climat cordial.

Malheureusement les réponses, quand nous les obtenons, se limitent soit à des impossibilités techniques, soit à un manque de financement.

Mais le président conclut que le  bureau du CIL, loin de baisser les bras, va continuer à travailler pour maintenir un cadre de vie agréable à notre quartier, et même à l’améliorer encore.

Selon sa formule favorite « la patience est l’art d’espérer ».

 

Rapport d’activité.

Le secrétaire du CIL prend la parole pour faire le bilan de l’année 2015 au Paradis, qui contrairement à ce qui s’est passé dans le monde et en France, a été plutôt tranquille : hiver clément sans orages violents ni gelées, pluies abondantes qui ont rempli les nappes phréatiques, été chaud sans incendies.

Cependant une grosse perturbation a été en avril le chantier du 60 rue Manet, ou la noria de gros camions de terrassement a ému, à juste titre, les riverains de la rue.

Le président du CIL a alors organisé plusieurs réunions avec le promoteur, les riverains et les services municipaux et on est arrivé à un accord pour minimiser les nuisances.

Un autre chantier a eu lieu en octobre sur le boulevard Matignon pour le remplacement des conduites d’eau qui a amené quelques difficultés de circulation, d’autant que l’avenue Paul Long était également en travaux.

Puis le secrétaire a fait le bilan des différentes réunions auxquelles  le bureau ou un membre du CA ont participé en 2015.

D’abord les 6 réunions du CA (Conseil d’Administration) du CIL, dont une réunion spéciale sur la question du chantier du 60 rue Manet.

La participation aux réunions du CA et de l’Assemblée Générale du Groupement des CIL.

Les réunions organisées par le Maire avec les présidents des CIL, ainsi que les réunions préparatoires du PLU (Plan Local d’Urbanisme).

La rencontre organisée par le commandant de la Base Aéro Navale qui a fait le bilan d’activité de la base et évoqué le PEB (Plan d’Exposition au Bruit).

Le forum des associations des 5 et 6 septembre à l’Espace 3000.

Il y a eu aussi plusieurs rencontres avec les élus concernés par nos demandes :

espaces verts, sécurité, circulation, travaux etc…

Ces mêmes élus se sont déplacés avec leurs chefs de service le 9 octobre pour une visite approfondie du quartier où nous avons échangé nos points de vue.

Mr Roux, le conseiller départemental de Hyères et adhérent de notre CIL, nous a reçus en octobre et a promis d’appuyer nos diverses demandes.

 

Concernant la vie du quartier il y a eu évidemment la fête des 6 et 7 juin avec le célèbre tournoi de pétanque, la conférence des chasseurs, les jeux et le pique-nique.

Sans oublier les MAG des Collines d’avril et novembre avec la conception des articles, la mise en page, l’impression et la distribution.

 

Rapport financier.

Le rapport financier à été présenté par le trésorier Daniel Cousin, assisté du vérificateur faisant fonction de commissaire aux comptes Stéphane Mucetto.

Le bilan 2015 fait état de 1233,72 € de recettes et de 748,76 € de dépenses.

Au 31 décembre 2015 le compte courant présente un solde de 76,54 € et le compte sur livret un solde de 2710,04 €.

                                          ________________

 

Le rapport moral, le rapport d’activité et le rapport financier, soumis aux votes de l’assemblée ont été adoptés à l’unanimité.

                                          _________________

 

Election au Conseil d’Administration.

Conformément à nos statuts 3 membres du CA  arrivent en fin de leur mandat de 3 ans.

Il s’agit de Daniel Cousin, Pierre Brauge et Jean-Marie Loicq.

Les deux premiers sont candidats à leur réélection mais Jean-Marie, pris par d’autres activités, préfère se retirer du CA.

Il est adhérent du CIL depuis plus de 20 ans et nous le remercions chaleureusement pour son activité depuis 10 ans au CA, particulièrement pour l’organisation et l’animation de nos apéritifs et fêtes diverses.

Le bureau avait déjà reçu la candidature écrite d’Anne-Marie Amaudric et il est fait un appel dans l’assistance pour une candidature supplémentaire.

Personne ne s’étant déclaré il est procédé au vote et les 3 candidats sont élus à l’unanimité.

 

Dossiers en cours.

 

- Voisins solidaires.

Le bureau a reçu une réponse de la commissaire de la police nationale nous indiquant que le dossier de notre demande suivait son cours.

 

 

 

- CIL Paul Long.

Mme Richard, présidente du groupement des CIL, annonce que le CIL Paul Long en sommeil depuis la maladie et la démission de son président, allait très bientôt reprendre son activité avec un nouveau président.

 

- Pylône de la rue Bénézit.

Nous attendons une réponse de Mme Dumont, présidente du SDIS, à notre lettre demandant le démontage de ce mât devenu inutile.

Une délégation du SDIS est venue sur place en décembre faire les constatations nécessaires afin de prendre enfin une décision.

 

- Eclairage de l’escalier Manet/Cézanne.

Les 4 lampadaires photo-voltaïques sont en partie inopérants, qu’ils soient masqués par la végétation ou hors service. Les services municipaux étudient la possibilité de changer leur alimentation pour les brancher sur le réseau électrique.

 

- Escalier Renoir/Matisse.

Nous avons reçu une réponse du Maire, détaillée et argumentée, concernant la question de la propriété de cette parcelle. Nous allons étudier ces arguments avec l’aide de juristes. En attendant nous demandons à la municipalité de trouver une solution technique au problème de l’écoulement des eaux pluviales qui se déversent de la rue Renoir dans cet escalier.

                                   ___________________

 

La séance se termine alors avec les interventions de 3 membres du CA :

- Pierre Brauge expose les avantages du groupe « facebook » du CIL qui permet des échanges simultanés et qui préserve les éléments personnels et confidentiels.

- Ange Lhoste nous décrit les plantations effectuées avec les différentes plantes au moyen de projections sur écran.

- Louis Lapierre parle de l’histoire du quartier dont le premier chapitre est paru dans le MAG de novembre 2015 et invite ceux qui possèdent des documents ou des photos de lui en faire part.

                                    ____________________

 

La séance est levée à 20h30 suivie du pot  de l’amitié.