CIL les COLLINES du PARADIS

 

        Compte-rendu de l’assemblée générale du 30 janvier 2013,

        tenue à l’école Paul Long.

 

 

Le quorum étant atteint avec plus de 40 présents, le président du CIL, L.G. Heusele ouvre la séance à 18 heures, en présence du maire J.Politi, du conseiller général F.Roux,  des adjoints C.Pilon, J.de Lustrac, J. Lobry, du délégué P.Fallot, du chef de la police municipale Werber et de plusieurs conseillers techniques de la mairie.

Etaient également présents, la présidente du groupement des CIL Colette Richard ainsi que le référent des CIL à la mairie, S.Cicoletta. .

Après avoir remercié tous les participants de leur présence, souhaité la bienvenue aux nouveaux arrivants du quartier, et salué la mémoire de R. Carroué, ancien trésorier du CIL récemment décédé, le président donne la parole au maire de Hyères.

 

Intervention de Mr. Le Maire.

 

Le maire évoque alors les grands projets de la ville comme le réaménagement de l’avenue Clotis, de la place Joffre et la nouvelle gare routière.

Il évoque ensuite la bonne santé financière de la ville et le fait que, selon lui, la part de la commune dans les impôts locaux n’aurait pas augmenté.

Puis concernant la sécurité, le maire s’est félicité de l’efficacité de la police municipale, dont les moyens et les effectifs ont été sensiblement améliorés.

Pour ce qui est de la prévention des cambriolages il cite alors le dispositif « voisins vigilants » qui devrait être mis en place dans plusieurs quartiers de la ville.

Une discussion s’engage alors avec l’assistance où plusieurs voix émettent des oppositions à ce dispositif, jugé soit inutile, soit porteur de tendances à la délation, ou même se substituant à la police.

Le président du CIL s’engage alors à organiser une réunion uniquement dévolue à cette question, où tous les points de vue pourraient s’exprimer, et à l’issue de laquelle une décision serait prise à la majorité.

Ensuite sont évoqués par le maire les dossiers en cours spécifiques à notre quartier :

 

Le pylône de la rue Bénézit.

Il apparaît que le SDIS, actuel propriétaire du pylône que TDF lui a cédé, voudrait le garder en l’état pour y implanter une antenne de communication à son sommet. Ceci va à l’encontre de nos demandes de démontage de ce mât de 15 mètres, inesthétique et source de nuisances pour les riverains. On peut douter aussi de la nécessité d’implanter une antenne aussi haut pour obtenir une bonne liaison afin d’assurer la sécurité en cas d’incendie.

Le maire nous a alors promis de nouveau d’organiser une réunion tripartite, SDIS, mairie et riverains, afin de régler cette question.

 

L’escalier Renoir/Matisse.

Le statut juridique de cet escalier pose toujours problème. Le dernier propriétaire connu, l’Association Syndicale du groupe d’habitations les Amandiers n’a pas eu d’activité depuis plus de 10 ans. Le CIL a envoyé un dossier à la mairie pour demander qu’elle prenne possession de cet escalier en vertu du code civil qui régit les « biens sans maîtres ».

La mairie répond que le statut de bien sans maître ne peut pas s’appliquer étant donné que le cadastre  cite le nom d’un propriétaire.

Là encore une réunion est prévue, sous l’égide de S.Cicoletta, avec si possible la présence d’un juriste et d’un ingénieur, afin de trouver une solution aux problèmes que pose cet escalier sur les plans de la sécurité et de l’hygiène.

 

Circulation. Stationnement. Voirie.

La mise en place d’un « stop » rue Matisse semble  avoir été bien acceptée en vue d’une meilleure sécurité de ce carrefour.

Notre demande de création de parkings a été prise en compte.

Le ralentisseur de type « coussin berlinois » prévu boulevard Matignon devrait être mis en place dans un futur proche.

La réfection de chaussée prévue en 2012 n’a pas eu lieu. Il faut espérer que le programme 2013 sera appliqué en privilégiant  les secteurs où l’enfouissement des lignes a été effectué.

Par ailleurs nous allons demander la mise en place d’un panneau indicateur pour le château et la villa Noailles au carrefour boulevard Matignon et avenue Paul Long afin d’éviter de voir les visiteurs s’égarer au bout de la rue Renoir.

   

 

Enfouissement des lignes électriques.

RTE qui contribuait à 50% aux travaux, ne participe plus du tout.

Le budget total annuel de la ville pour ce poste est de 50.000€, et ne permet pas d’espérer ces travaux prochainement dans le quartier.

 

Rapport d’activité 2012.

 

Le secrétaire Louis Lapierre commence son rapport en rappelant l’élection en janvier 2012 de Léon-Gérard Heusele comme nouveau président du CIL, en remplacement de Stéphane Mucetto.

 

Il a rendu hommage à l’action de l’équipe précédente qui a animé le CIL pendant 6 ans avec dynamisme et une grande convivialité, avec une mention spéciale pour Sylvie Morand qui par son action opiniâtre a obtenu le démontage des antennes relais de téléphonie qui avaient été implantées illégalement sur le pylône.

Stéphane et Sylvie restent  membres du conseil d’administration où leurs conseils et leur expérience  sont très utiles.

Le secrétaire énumère ensuite les différentes concertations avec les adjoints concernés, ainsi que les réunions d’information organisées par la mairie auxquelles le CIL était représenté.

Il cite aussi les réunions du groupement des CIL, en particulier son Assemblée Générale du 11 juin 2012.

Le forum des associations à l’espace 3000 les 8 et 9 septembre a été un moment fort où notre CIL a été présent avec un panneau très apprécié.

Sur le plan festif nous avons eu notre pique-nique traditionnel le 10 juin, agrémenté cette fois d’une tombola de l’objet insolite, et le 5 octobre nous avons inauguré l’éclairage des escaliers publics avec un apéritif très sympathique.

Outre l’éclairage des escaliers réclamé depuis longtemps, ont été réalisés cette année la mise en place du « stop » de la rue Matisse, ainsi que l’organisation du tri sélectif avec la distribution des containers appropriés.

 

Rapport financier.

 

Le trésorier Daniel Cousin a présenté un rapport financier contresigné par Stéphane Mucetto faisant office de commissaire aux comptes.

Le solde au 31 décembre 2012 se monte à 591,48€ pour le compte courant et à 1370,05€ pour le compte sur livret.

Le rapport financier a été approuvé à l’unanimité.

 

Election au Conseil d’Administration.

 

Les membres du conseil d’administration devant démissionner étaient Daniel Cousin, Jean-Marie Loicq et Jacqueline Moukha.

Les deux premiers se représentaient, mais Jacqueline, notre doyenne et la mémoire du quartier, préférait se retirer. Nous comprenons sa décision et nous la remercions pour son dévouement au cours de ces dernières années.

Une seule candidature s’est manifestée dans l’assistance, celle de Pierre Brauge, un ancien habitant du quartier dans sa jeunesse, revenu habiter la maison de son enfance.

Les trois candidats ont été élus à l’unanimité.

 

 

 

Projets du CIL pour 2013.

 

Pierre Brauge, nouvel élu au CA, nous a présenté un projet de site internet du CIL qui a reçu l’approbation de l’assistance et qui sera mis en service bientôt.

Il nous a également parlé d’un projet de chemin piétonnier sur la colline qui sera soumis à la municipalité.

Par ailleurs le pique nique de printemps est fixé au dimanche 12 mai 2013. Il sera accompagné d’un vide-grenier de livres, disques, CD et DVD.

 

 

La séance est levée à 20h30 suivie du pot de l’amitié.